Territoires

Nantes Jacqueline Osty apportera sa touche végétale au centre-ville

En matière d’aménagement, le mandat de Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, sera clairement marqué par une rupture avec le minéral au profit du végétal. Après avoir confié le parvis nord de la future gare aux paysagistes nantais de Phytolab, l’atelier Jacqueline Osty et Associés a été désigné pour aménager les espaces publics du secteur Feydeau-Commerce, dans la zone sauvegardée de l’hypercentre de Nantes. La paysagiste parisienne a remporté ce concours de maîtrise d’œuvre urbaine alors que quatre agences de renom figuraient dans la dernière sélection : les paysagistes lyonnais d’In Situ, les architectes catalans d’Arriola & Fiol et deux grands prix de l’urbanisme, Bruno Fortier et l’Atelier Ruelle.

Pour aménager les quelque 27 000 m2 de Feydeau-Commerce, où se situe le centre névralgique des transports en communs nantais (3 lignes de tramway et 6 de bus avec 60 000 montées quotidiennes), Jacqueline Osty s’est associée à Raum (architectes), Concepto (lumière), SCE (BET), Roland Ribi (mobilité et urbanisme) et Ville Ouverte (concertation). Les premières esquisses devraient être livrées à la rentrée prochaine.

Allée verte.

La dernière pièce du puzzle d’une grande promenade allant « de la gare à la Loire » s’écrira à partir de 2018, avec le lancement d’un concours international pour la transformation de la place de la Petite-Hollande et du quai de la Fosse. Cette allée verte se prolongera jusqu’à l’île de Nantes et notamment sur les 90 ha de sa pointe sud-ouest et sur son parc urbain de 14 ha où quatre paysagistes – dont Jacqueline Osty – planchent actuellement dans le cadre d’un dialogue compétitif qui se conclura en décembre.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X