Territoires

Nantes Feu vert à l’opération Désiré Colombe

Mots clés : Manifestations culturelles

Après la démolition d’une partie du site et la délicate dépose des décors des Salons Mauduit par les Compagnons du Devoir, Pinard et MGP, la phase de construction de l’opération Désiré Colombe, en centre-ville, va pouvoir débuter. André BTP et ETPO seront à la manœuvre pour le gros œuvre, les autres lots étant en consultation. Après s’être habilement sorti de recours déposé par l’association Forum Nantes Patrimoines, les deux maîtres d’ouvrage, Nantes Métropole Aménagement et le promoteur ADI, peuvent donc enfin lancer ce projet complexe.

Désiré Colombe mêle en effet des logements (121 dont 48 en locatif social pour Nantes Habitat), 221 places de parking souterrain, des équipements publics (pôle associatif et accueil petite enfance) et un square urbain avec une contrainte de taille : respecter un patrimoine social cher aux Nantais, composé notamment de l’ancienne bourse du travail et des Salons Mauduit. « La bourse du travail nous a servi de référence », explique l’architecte Xavier Leibar (Leibar et Seigneurin), maître d’œuvre de l’opération avec Egis. Les travaux devraient durer plus de deux ans avec des livraisons échelonnées en 2018.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X