Régions Pays de la Loire

Nantes, cinquième marché régional de bureaux

Avec près de 79 000 m 2 placés (hors comptes propres) et 70 millions d’euros investis en 2013, Nantes se positionne juste après Lyon, Lille, Aix-Marseille et Toulouse, indique l’enquête annuelle de BNP-Paribas Real Estate. Le marché nantais a été soutenu par les transactions supérieures à 1 000 m², qui ont représenté 45 % du volume placé (35 % en 2012). Les prises à bail d’Accenture (3 250 m²), du conseil général (4 675 m²) et d’Atlantic Ingénierie (2 500 m²) sont parmi les transactions majeures du marché en 2013.

Avec près de 40 % des surfaces transactées, le Centre retrouve son attractivité. Reste que l’agglomération Ouest (Saint-Herblain, Orvault) confirme son positionnement en tant que premier pôle tertiaire de périphérie avec plus de 24 000 m² placés. Globalement, le marché a toutefois connu un recul en volume de 8 % par rapport à 2012 et se situe en dessous de la moyenne décennale de 82 500 m². Un retrait qui s’explique par l’absence de transactions supérieures à 5 000 m² et le manque de dynamisme des opérations sur les surfaces comprises entre 500 et 1 000 m². Enfin, le stock s’établit à 182 500 m 2 , dont les deux tiers en périphérie. Christine Serra, directeur Centre-Ouest de BNP-Paribas Real Estate, juge que « la nature de l’offre disponible devrait permettre aux utilisateurs d’acter des prises à bail souvent reportées ces derniers mois ». « Ce début d’année s’amorce avec dynamisme grâce à plusieurs recherches en cours sur des surfaces supérieures à 1 000 m² », conclut-elle.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X