Régions Corse

Myriade d’investissements dans les ports et aéroports

Mots clés : Gares, aéroports - Transport maritime

La collectivité territoriale de Corse (CTC) a de l’ambition pour les quatre ports secondaires de l’île dont elle est propriétaire depuis le 1er janvier 2017, conformément à la loi NOTRe. Elle en a confié la gestion aux chambres de commerce et d’industrie (CCI) sous forme de délégation de service public. Mais cela ne l’empêche pas d’investir.

Le port de l’Ile Rousse en Balagne bénéficie par exemple d’un plan de développement d’un montant de 11 M€ comportant un volet « terrestre » (2,2 M€) et un volet « maritime » (8,5 M€). Ce dernier inclut notamment l’extension du terre-plein nord-est, le prolongement du quai de la gare maritime et le confortement de la digue. Les travaux devraient intervenir courant 2017. Par ailleurs, la CTC devrait lancer les études pour le dragage du chenal d’accès du port de commerce de Porto-Vecchio, pour 12 M€. Au préalable, un dragage simple sera réalisé avant l’été pour 400 000 €. La collectivité devrait également lancer le marché de travaux du quai IV du port de Bonifacio pour un montant estimé à 8 M€. L’office des transports doit également organiser une réunion sur le thème de la « spécialisation des ports de l’extrême sud » permettant d’établir le calendrier des travaux.

Construction d’un aéroclub à Calvi. Les aéroports font aussi l’objet de toutes les attentions. La plate-forme de Calvi Sainte-Catherine doit, par exemple, développer l’aviation d’affaires. Pour cela, la CTC va lancer la consultation des entreprises pour démarrer en septembre 2017 la construction d’un nouvel aéro-club (575 000 euros) à livrer au printemps suivant. Les appels d’offres pour de nouveaux parkings (3 M€) doivent intervenir en janvier 2018, pour un démarrage des travaux en octobre 2018 et une livraison au premier trimestre 2019.

L’aéroport de Figari doit, lui, subir un important lifting. Sous sa propre maîtrise d’ouvrage, la CTC va poursuivre les études du renforcement de la piste (2018-2019) pour un montant de travaux estimé entre 15 et 18 M€ et démarrer celles concernant l’extension du parking (2018) pour 5 M€. L’étude de l’aérogare (2017-2019) devrait être conduite sous maîtrise d’ouvrage de la CCI de Corse-du-Sud pour un montant de 3,8 M€.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X