Territoires

Moselle Des boues d’épuration valorisées en énergie verte

Mots clés : Qualité de l'eau - eau potable

Suez Environnement a inauguré à la fin juin sa première installation couplant compostage et méthanisation sur l’ancien carreau minier de Faulquemont (Moselle). Gestionnaire depuis douze ans de ce site d’une capacité de 60 000 tonnes, l’opérateur y regroupait les boues d’épuration provenant de Sarre et de la région de Metz. Il a lancé à la fin 2014 des travaux d’un montant de 4,2 millions d’euros pour y ajouter une installation de cogénération qui produira 40 000 kWh thermiques et 40 000 kWh électriques.

Suez Environnement a confié la réalisation du digesteur au groupe allemand Envitech, celle de la cogénération à Energolux et celle du réseau de chaleur à l’Alsacien Kloepfer. La filiale messine du groupe Actemium a, elle, mis en place le réseau électrique de l’installation.
La chaleur et l’électricité valorisées localement. L’opérateur a également souhaité créer une boucle courte de valorisation. Les matières fertilisantes et le compost normé seront récupérés par les agriculteurs locaux, et l’intégralité de l’énergie produite sera réutilisée localement, en substitution d’énergies fossiles. La chaleur produite doit ainsi alimenter les process d’une PME voisine spécialisée dans le lavage des citernes, et satisfera également les besoins en chaleur des équipements du centre de valorisation. Rachetée par l’énergéticien messin UEM, l’électricité bénéficiera quant à elle d’un tarif préférentiel. Suez Environnement entend développer ce concept d’écologie industrielle sur plusieurs de ses 56 sites français de compostage. 

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X