Territoires

Morlaix Un oiseau géant franchira le nouveau pôle d’échanges multimodal

Vue du ciel, la passerelle évoque un goéland. Conçu par l’agence d’architectes parisienne Lavigne et Chéron, ce franchissement des voies ferrées qui desservira le pôle d’échanges multimodal de Morlaix (Finistère) améliorera la liaison entre deux quartiers. L’ouvrage est long de 83 m auxquels il faut ajouter les 18 m de chaque escalier en extrémité. Sa fabrication est confiée à NGE génie civil qui la sous-traite aux Suisses de l’entreprise Zwahlen et Mayr.

« Le génie civil a débuté l’été dernier. L’objectif est d’ouvrir la passerelle au printemps 2016 », indique Nicolas Gouelloux, chargé d’affaires chez Ingérop Rennes. De fait, Morlaix Communauté a confié la maîtrise d’œuvre au groupement Ingérop, Lavigne et Chéron et JDM Paysagistes.

Assemblage nocturne des six tronçons.

Cet ouvrage est constitué de six tronçons qui, assemblés, prendront une forme torique. Le transport de la charpente métallique a eu lieu en octobre. Près du chantier, une zone spécifique est dédiée à l’assemblage des tronçons composés chacun de deux éléments. « La pose devrait avoir lieu en début d’année prochaine. L’opération se fera de nuit afin de maintenir la circulation des trains », précise Nicolas Gouelloux. Pour les deux tronçons surplombant les voies, deux nuits de travail seront nécessaires. « Le sixième tronçon [celui qui figure le corps de l’oiseau, NDLR] desservira par un escalier les quais 2 et 3 et sera la dernière pièce posée », complète l’ingénieur.

Couverte d’un toit en zinc avec, en sous-face, un bardage bois, la passerelle sera partiellement ouverte sur ses deux parois latérales. Sous cette ouverture, des garde-corps en verre seront installés. Les piles sont réalisées en béton matricé blanc et porteront chacune deux tubes en acier formant un « V ». Hors conception, le coût de la passerelle s’élève à 3,9 millions d’euros HT. Au total, la réalisation du pôle d’échanges multimodal reviendra à 13,1 millions d’euros.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X