Territoires

Montpellier Une bibliothèque universitaire qui surfe dans un nuage

Mots clés : Bibliothèques, centres de documentation et de consultation d'archives - Manifestations culturelles

La Comue LR (Communauté d’universités et d’établissements), chargée de l’Opération campus de Montpellier, a retenu l’agence Scau (Paris), associée à Coste Architectures (Montpellier), pour réaliser l’Atrium, le futur « learning center » de l’université Paul-Valéry Montpellier 3. Le nouvel équipement prendra place à l’entrée du campus, entre la route de Mende et la place de la Voie-Domitienne. Il accueillera une bibliothèque et divers lieux de rencontres et de services : espaces d’exposition, salle de conférence, points de convivialité, cafétéria, boutique, espaces de coworking. Le projet retenu propose une organisation d’une grande lisibilité : quatre feuilles superposées comme les pages d’un livre qui se déforment pour permettre l’accès d’un niveau à l’autre et créent de grands espaces ouverts. Les circulations verticales sont placées autour d’un patio planté qui amènera lumière et fraîcheur au cœur du bâtiment. Les façades sont constituées d’une double peau en verre abritant des installations à base de papier qui tamiseront la lumière.

Deux ambiances différentes.

« Nous voulons créer deux ambiances différentes, adaptées aux différents modes d’acquisition du savoir, explique François Gillard, architecte (Scau). Dans les trois étages supérieurs, le ‘‘ nuage ’’, lieu de la concentration, proposera une atmosphère douce et feutrée. Au rez-de-chaussée, le ‘‘ surf ’’, plus vivant, sera orienté vers les échanges et les rencontres. Mais le passage d’un espace à l’autre se fera facilement, sans séparation. » « Le projet retenu est celui qui offrait la meilleure réponse en termes de configuration spatiale et de relation entre les différentes fonctions du programme, témoigne Romain Paganelli, directeur général de la Comue. Nous avons été séduits également par le concept architectural. Nous voulions un bâtiment emblématique, qui marque l’entrée du campus et l’ouverture vers la ville. » Les travaux devraient débuter courant 2018 pour une ouverture en 2020. Surface : 15 000 m2. Montant prévisionnel des travaux : 21 millions d’euros HT.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X