Territoires

Montpellier Un parking flambant neuf prêt à toute reconversion

Mots clés : Stationnement

Le parking qu’a inauguré la Ville de Montpellier, début juillet, face à la gare Saint-Roch, se signale d’abord par sa façade. Pour rendre « aimable » ce monument de 29 m de haut et 170 m de long, proche du centre historique, l’architecte Carmen Santana (Archikubik) l’a habillé d’un voile de céramique, animé par de grands aplats (blancs, saumon et rouges) et percé de fenêtres s’ouvrant sur la ville : « Il fallait donner à ce bâtiment un caractère urbain. La céramique est un matériau ancestral, pérenne et peu coûteux. » Cette façade souple et ajourée est constituée de briques en terre cuite tenues par des câbles en Inox suspendus en partie haute du bâtiment. Sa mise au point a fait l’objet d’une procédure d’Atex (« Le Moniteur » n° 5814 du 2 mai 2015).

« Un espace d’effleurement et d’échanges ».

Le choix d’une façade légère s’inscrit aussi dans une démarche visant à rendre le bâtiment convertible. « Lorsque l’on construit un tel bâtiment, surtout en cœur de ville, il faut penser au futur, aux nouveaux usages et aux nouveaux besoins, argumente Carmen Santana. Nous ne savons pas quelle sera la place de la voiture demain. » Pour rendre possible un éventuel changement d’usage, l’architecte a relevé de 2,20 à 2,60 m les hauteurs sous dalle. Elle a également renforcé le plancher des quatre premiers niveaux et libéré les plateaux de tout élément porteur. « Ce bâtiment doit aussi permettre de reconnecter les quartiers entre eux, ajoute-t-elle. Il doit être un espace d’effleurement et d’échanges. » La démarche a séduit Philippe Saurel. Le nouveau maire de Montpellier, qui avait critiqué à plusieurs reprises le caractère massif du nouveau parking, a salué, le jour de son inauguration, « la vision de la ville novatrice et imaginative » de Carmen Santana. Et annoncé son intention de lui confier la coordination de l’une des futures ZAC de Montpellier.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Montpellier et Serm. Architecte : Archikubik (Barcelone). Gros œuvre, façade : Fondeville. Capacité: 805 places. Coût: 16,7 millions d’euros HT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X