Territoires Languedoc- Roussillon

Montpellier-Perpignan validé

Le 3 février, le secrétaire d’Etat aux transports, Alain Vidalies, a arrêté le tracé de la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan et confirmé l’emplacement des deux gares sur les sites dits « A75 profil haut » (agglomération de Béziers) et « Pont des Charettes » (agglomération de Narbonne). Enquête publique : fin 2016 ou début 2017. Coût : 5,5 milliards d’euros.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X