Territoires Languedoc- Roussillon

Montpellier-Perpignan validé

Le 3 février, le secrétaire d’Etat aux transports, Alain Vidalies, a arrêté le tracé de la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan et confirmé l’emplacement des deux gares sur les sites dits « A75 profil haut » (agglomération de Béziers) et « Pont des Charettes » (agglomération de Narbonne). Enquête publique : fin 2016 ou début 2017. Coût : 5,5 milliards d’euros.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X