Régions

Montpellier L’extension de la gare revue à la baisse

Mots clés : Transport ferroviaire

Une facture divisée par deux. Le nouveau projet de rénovation et d’extension de la gare Saint-Roch à Montpellier, dont le principe a été avalisé en juillet par les acteurs concernés (1), devrait mobiliser 50 à 60 millions d’euros. La mouture précédente, présentée fin 2007, était évaluée à près de 130 millions. « Ce projet était intéressant mais infaisable, résume Yannick Tondut, directeur général délégué de la ville de Montpellier. Le nouveau projet est plus modeste mais conserve l’essentiel des fonctionnalités prévues. Il a donc de bonnes chances d’être finançable. »

Deux objectifs prioritaires ont dicté la réflexion conduite par la SNCF, via sa nouvelle branche Gares et connexions : améliorer la gestion des flux pour permettre à la gare d’accueillir à terme 10 millions de passagers par an (6,7 millions aujourd’hui) et créer des transparences urbaines pour inscrire le pôle d’échanges sur l’axe qui reliera la ZAC Pagezy au quartier du Nouveau-Saint-Roch.

Des modifications

Six ouvertures supplémentaires seront creusées dans la dalle qui couvre les voies pour créer de nouveaux accès et amener de la lumière sur les quais. En revanche, l’idée de couvrir les voies jusqu’au pont de Lattes, côté nord, est écartée. Ou du moins renvoyée à une échéance ultérieure, dans le cadre d’un montage privé.

Autre modification : la grande halle vitrée qui devait couvrir l’ensemble du pôle d’échange est remplacée par une « nef », plus étroite, qui concentrera les flux et assurera le fonctionnement longitudinal de la gare. La nouvelle gare s’ouvrira au sud, côté place Carnot, et gagnera 35 % de surface utile.

Enfin, le parking souterrain de 2 000 places que devait construire la SNCF sera finalement réalisé sous maîtrise d’ouvrage de la ville. Le comité de pilotage a jusqu’à la fin de l’année pour arrêter un tour de table. Les travaux pourraient débuter mi-2011 pour une mise en service fin 2013.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
(1) Etat, SNCF, RFF, région Languedoc-Roussillon, département de l’Hérault, ville et agglomération de Montpellier.
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X