Territoires

Montpellier Histoire et modernité s’invitent à la fac de médecine

La faculté de médecine de Montpellier quittera en 2017 le centre historique pour migrer dans des locaux tout neufs au nord de la ville, à proximité du CHU Arnaud-de-Villeneuve. La région Languedoc-Roussillon, qui finance cette réalisation dans le cadre du plan Campus, a posé le 8 avril la première pierre du nouvel établissement. Le bâtiment déploiera 11 440 m2 de plancher sur six niveaux et pourra accueillir 3 600 étudiants. C’est l’architecte François Fontès qui a été chargé de donner un nouvel écrin à la plus ancienne faculté de médecine d’Europe en activité. Il s’est efforcé d’évoquer ce passé prestigieux au moyen d’une écriture contemporaine nourrie des principes de l’architecture méditerranéenne. « La nouvelle faculté ne pouvait pas exister sans son histoire », souligne-t-il.

Une nef traversante. L’architecte a dessiné un bâtiment « assez classique », doté d’une entrée monumentale. La façade principale, courbe, sera doublée par une forêt de poteaux qui soutiendront une grande toiture débordante percée de trous multiformes. Le bâtiment lui-même sera traversé par une grande nef, ouverte sur quatre niveaux, qui laissera entrer la lumière et favorisera les rencontres. Des terrasses plantées rappelleront les liens entre l’ancienne faculté et le jardin des plantes. A l’intérieur, une place importante sera donnée aux nouvelles technologies. La nouvelle fac sera notamment dotée d’une plate-forme d’apprentissage par simulation, destinée à la fois aux étudiants en médecine et aux équipes soignantes du CHU voisin. La livraison du bâtiment est annoncée pour la fin 2016.

Maître d’ouvrage : région Languedoc-Roussillon. Mandataire : LRA. Architecte : Fontès Architecture. BET: Verdier (structure), Patrice Durand (fluides), Relief GE (VRD), Cereg Ingénierie (hydraulique), Symétrie (économiste), Gui Jourdan (acoustique), Izuba Energies (énergies renouvelables). Gros œuvre: Eiffage Construction LR. Coût des travaux: 27 millions d’euros HT.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X