Architecture Technique

Monographie Mémorial des martyrs de la déportation

Peu connu du grand public parce que discrètement inséré à la pointe amont de l’île de la Cité à Paris (IVe), le Mémorial des martyrs de la déportation était, pour Geneviève de Gaulle-Anthonioz, le « plus beau mémorial de France ». Cet opuscule retrace, dessins et photos à l’appui, la longue et tortueuse gestation de ce monument voulu par le Réseau du souvenir, une association fondée en 1952 par deux rescapés des camps de la mort. Le choix du site, celui de l’architecte, Georges‑Henri Pingusson, et l’entente qui se noua entre eux se sont matérialisés dans ce lieu de recueillement, malgré toute la difficulté de représenter l’horreur de la déportation et de « figurer l’infigurable »…

Antoine Brochard, 13 x 20 cm, 144 pages, 23 euros.
Editions du Linteau.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X