Autres

Money, money, money

Il paraît que l’économie est une guerre. Et que le nerf de la guerre est l’argent, y compris dans les TPE. Pas pour assouvir des appétits démesurés, mais pour survivre. Payer les salaires. Honorer les factures. Moderniser l’appareil de production. Or, la dernière note de la Banque de France (lire p. 7) souligne que l’accès des petites entreprises au crédit recule, surtout pour les crédits de trésorerie, c’est-à-dire ceux grâce auxquels les...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5843 du 20/11/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X