Management et prévention Rémunération

Moins de cadres augmentés en 2009

La crise n’a pas été sans effet sur les rémunérations des cadres l’an passé. Tel est l’enseignement de l’étude sur « l’Evolution de la rémunération des cadres – Edition 2010 » publiée par l’Association pour l’emploi des cadres (Apec).

Ainsi, le pourcentage de cadres, restés dans la même entreprise en 2009, qui déclarent avoir été augmentés, est passé de 51 % en 2008 à 39 % en 2009 ! Un recul constaté sur toutes les tailles d’entreprises – bien que légèrement plus marquée sur celles de plus de 250 salariés – mais avec des disparités selon les secteurs d’activités.
En effet, les cadres de l’industrie pharmaceutique et ceux travaillant dans le domaine de l’énergie ont été les plus nombreux à avoir été augmentés. Sur le mode d’attribution des augmentations, l’étude Apec révèle que 30 % des cadres ont bénéficié d’une augmentation individuelle, contre 40 % l’année précédente.

Des salaires à l’embauche stables

Quant au pourcentage des augmentations allouées, il connaît lui également une baisse : 3 % en 2009 contre 4 % en 2010. Pour rappel, le pourcentage moyen d’augmentation des cadres du BTP était de 2,5 % l’an passé (Enquête Ipsos pour « Le Moniteur » publiée en janvier 2010).
Pour 2010, les entreprises affichent une certaine prudence : 40 % d’entre elles déclarent que le budget alloué aux augmentations devrait rester identique, 20 % pensent qu’il sera plus élevé, 20 % moins important et 20 %… ne se prononcent pas !
Autre enseignement de cette étude : les rémunérations à l’embauche sont conformes à celles envisagées par les cadres. Si les salaires à l’embauche affichent une certaine stabilité, l’Apec note cependant que les conditions de négociation se sont durcies par rapport à l’année précédente. Notamment pour les cadres qui ont connu une période de chômage avant de trouver un emploi : 45 % d’entre eux ont été recrutés à un salaire inférieur à celui de leur précédent poste (contre 39 % en 2008).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X