Outillage

Moins de bruit, moins de vibrations

Mots clés : Hygiène et sécurité du travail

Aux critères classiques de puissance et de prix des outils électroportatifs, les utilisateurs ajoutent le confort, à travers une meilleure prise en compte des facteurs de pénibilité.

Plus légers, compacts, les matériels prennent mieux en compte l’ergonomie et la réduction des vibrations et du bruit. À ces deux points s’ajoutent des systèmes tels que le débrayage de sécurité et la réduction à la source des poussières. Pour améliorer les conditions de travail, plusieurs critères doivent être regardés à la loupe. La notice renseigne sur un grand nombre de facteurs de risque.

Tout ce qui concerne le bruit émis (valeur réelle ou valeur établie à partir de la mesure effectuée sur une machine identique) est ainsi mentionné. La notice aborde aussi les vibrations main-bras à travers l’indication de la valeur totale des vibrations lorsqu’elle est supérieure à 2,5 m/s2 . Une mention propre à chaque marque est ajoutée à la référence de la machine, pour identifier facilement les gammes de matériels antivibrations.

De même, la documentation intègre le risque chimique, à travers l’émission de matières et substances dangereuses.

Certaines machines comportent un dispositif de captage à la source, raccordable à un aspirateur via un flexible.

Troubles...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5888 du 21/09/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X