Edito

Modes de vie sous observation

L’architecture intérieure serait-elle un baromètre des mutations d’une société ? Prenons le monde du travail. Flexibilité, coworking, télétravail, disparition des bureaux attitrés… Les nouvelles organisations des entreprises ont fortement bousculé les habitudes des salariés, engendrant parfois un mal-être dont on prend la mesure aujourd’hui. Encore rares, des expériences d’aménagement voient le jour pour compenser cette perte de confort et de repères et offrir un peu d’intimité et de convivialité. Dans l’habitat également, l’architecture intérieure joue sa partition pour absorber les situations de crise que l’économie a engendrées. C’est recycler le mobilier d’une...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 243 du 01/07/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X