Territoires

Modane-Avrieux Un vent d’investissement souffle sur Onera

Quatre années de travaux et 20 millions d’euros d’investissements seront nécessaires pour consolider la soufflerie S1MA du centre Onera de Modane-Avrieux en Maurienne, l’un des huit sites du centre français de la recherche aéronautique, spatiale et de la défense. L’opération annoncée le 2 mars par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, vient mettre un terme à des années d’inquiétude.

Construite sur un terrain en gypse fragilisé par les circulations d’eau, la soufflerie s’enfonce en effet peu à peu dans le sol. Apparu en 2009, le phénomène, qui s’est accéléré en 2015, a conduit à un affaissement cumulé de 75 mm. « Les travaux de confortement vont pouvoir commencer très rapidement. Ils s’étaleront sur une période de quatre ans, selon un planning permettant un maintien de nos activités », explique Marième Albertini, directrice du centre Onera de Modane-Avrieux, qui accueille 160 salariés. Dans un premier temps, un socle de béton de 18 000 m3 sera créé pour combler les vides dans le sous-sol, à des profondeurs comprises entre 25 mètres et 50 mètres. Puis, 280 colonnes de jet grouting de 1,20 m de diamètre pour 25 m de haut seront construites. Elles viendront prendre appui entre le socle de béton et une nouvelle dalle reliant les semelles des pylônes existants avec plus de 2 000 ancrages en acier. Cette nouvelle ossature assurera une grande rigidité de l’ensemble.

Une soufflerie unique au monde.

Actionnée par l’énergie hydraulique, cette soufflerie est unique au monde. Sa grande taille et sa capacité à simuler des vitesses de croisière proches de la vitesse du son lui ont valu de participer à tous les grands programmes aéronautiques français et européens.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X