Edito Coup de griffe

Miracles à Notre-Dame

« Notre-Dame-des-Landes, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font », serait-on tenté d’implorer devant le spectacle pitoyable que nous donnent, depuis des années, nos dirigeants politiques au sujet du transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique. Surprise du chef, le dernier acte, écrit en personne par le président de la République, relance l’intrigue avec un référendum local sorti d’on ne sait où et sans existence juridique !

Et c’est là qu’un premier miracle se produit : pro et anti-aéroport sont enfin d’accord. Tous crient à la manœuvre dilatoire, y voient un piège, une fausse bonne idée, voire un déni de démocratie (sic).
Ces cris d’orfraie ne surprennent pas de la part d’opposants au projet qui ont habilement su jouer avec les médias parisiens et qui ont certainement tout à craindre de la majorité silencieuse. Mais quel jeu jouent les pro-aéroport, qui se targuent de bénéficier d’une légitimité juridique et démocratique sur le sujet ? Beaucoup préféreraient une évacuation manu militari de la ZAD, cette « zone à défendre » dépeinte sur les réseaux sociaux comme une cour des miracles. Pour légitimer cette expulsion, le nouvel exécutif régional s’est fabriqué son petit référendum sous la forme d’une pétition qu’il a fallu promouvoir à hauteur de 60 000 euros dans la presse locale.
S’il lui manque quelques signataires de marque – comme Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole -, cette pétition fait mouche, avec plus de 17 000 signatures. Un bon signe pour la consultation que Manuel Valls nous promet avant l’été, même si la plupart des juristes estiment qu’il faudrait un miracle pour que cet outil soit opérationnel dans les temps. Quant aux entreprises qui attendent de démarrer les travaux, il ne leur reste plus qu’à brûler des cierges.


Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X