Enjeux Démolition

Mieux faire la poussière sur les chantiers

Lister les bonnes pratiques sur les chantiers de démolition permettant de réduire les expositions des opérateurs aux poussières et de diminuer les émissions dans l’environnement. Tel est l’objectif d’un guide publié par l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) . Ce document vise à sensibiliser entreprises, maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre sur le sujet. Plusieurs types de poussières sont visés, notamment la silice cristalline, le plomb, les poussières de bois, les fumées d’oxycoupage, les fibres minérales et les fibres d’amiante. Cet ouvrage a été réalisé en partenariat avec l’Organisme professionnel de prévention du BTP (OPPBTP), le Syndicat national des entreprises de démolition (Sned-FFB) et la Caisse nationale de l’assurance-maladie des travailleurs salariés (Cnam-TS).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X