Métier

Midi 2i met 1 milliard sur la table

Mots clés : Centre commercial - Conservation du patrimoine - Magasin

La foncière de la Caisse d’épargne de Midi-Pyrénées élargit son patrimoine aux commerces et aux bureaux.

Partie de 300 millions d’euros à son démarrage en 2005, la société d’ingénierie et de gestion immobilière Midi 2i devrait dépasser en 2017 le milliard d’euros de capacité d’investissement. Bientôt, la structure créée par la Caisse d’épargne de Midi-Pyrénées va développer, gérer et valoriser des actifs immobiliers de neuf foncières dans tout l’Hexagone. La création de trois nouveaux fonds – spécialisés dans le commerce, les bureaux et l’hébergement senior – participera à cette montée en puissance. « En ce qui concerne les résidences seniors médicalisées, nous prévoyons des constructions, mais aussi des rachats et concentrations de sites », précise Pierre Cabrol, le président de Midi 2i.

Opérations en Vefa.

Pour Midi 2i, l’enjeu est de pérenniser la valeur patrimoniale des actifs. Cette année, la foncière pourra vérifier la pertinence de ses choix, car elle entre dans une période de cession qui devrait lui apporter 150 millions d’euros. C’est justement cette stratégie qui a conduit ses fondateurs à créer en interne un pôle investissements pour rechercher des opérations en état futur d’achèvement. L’entreprise a des partenaires historiques comme Kaufman & Broad ou le groupe toulousain Carle. Mais elle ne s’interdit pas de travailler avec d’autres. Ainsi, en 2015, elle a répondu pour la première fois avec le groupe GA à un concours pour réaliser près de Rouen (Seine-Maritime) un immeuble de bureaux intelligent de 8 000 m². S’appuyant sur des assistants à maîtrise d’ouvrage, l’équipe du pôle investissements (3 personnes) suit de près les opérations.

« Etre présent en amont permet d’anticiper les éventuels troubles ultérieurs. De manière générale, nous sommes présents une fois par mois sur le chantier », déclare Déborah Huillier, directrice des investissements. Parmi les nouveaux projets figurent l’opération de 10 000 m² de bureaux réalisée par Pitch Promotion pour Thales à Labège (près de Toulouse), un retail park de 6 300 m² par le groupe Chessé à Redon (Ille-et-Vilaine) et l’acquisition de 5 060 m² de commerces au centre commercial Grand V à Marseille. Ils ont obtenu le soutien de Midi 2i, car ils correspondent à sa stratégie de positionnement sur les zones en développement et les centres en rénovation bien desservis par les transports.
L’architecture audacieuse est un autre critère de choix. 2015 s’est soldée par une progression du CA de 15 % (4,1 millions d’euros). Midi 2i se prépare à créer des fonds avec des institutionnels hors secteur bancaire. Elle espère élargir sa gamme de produits pour les proposer à des particuliers via des organismes de placement collectif immobilier (OPCI). Par ailleurs, elle a obtenu l’agrément de l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Contact : Déborah Huillier, directrice des investissements, dhuillier@midi2i.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

« Ils font confiance aux architectes »

« La SAS Midi 2i et la SA Midi Foncière ont été créées à l’initiative de Pierre Carli, aujourd’hui président du directoire de la Caisse d’épargne de Midi-Pyrénées, pour diversifier les placements de la Caisse. Pierre Carli est un passionné d’immobilier et de construction. Cela explique le souci de la belle architecture et de la durabilité des bâtiments. Ils font confiance aux architectes et ont le souci des matériaux. Cela découle aussi du fait que Midi 2i reste propriétaire des bâtiments. De son côté, Pierre Cabrol, président de Midi 2i, est capable d’aller sur des lieux atypiques. Je pense à l’immeuble de bureaux de 2 460 m² l’Escadrille à Blagnac, porté par le promoteur Carle et que nous avons conçu. L’acier Inox, le béton préfabriqué sont là pour donner un rendu de qualité. Ce n’est pas une foncière anonyme qui n’amène que l’argent. »

Pierre-Louis Taillandier, architecte et gérant de Taillandier Architectes Associés à Toulouse. Il a conduit différents projets avec Midi 2i.

ENCADRE

92,1 millions d’euros d’acquisitions en 2015 (40 millions d’euros en cours).
20 millions d’euros de revenus locatifs.
270 000 m² gérés.

Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X