Dossier

Michelle Laruë-Charlus, directrice générale de l’aménagement à la Ville de Bordeaux « L’urbanisme négocié, sous forme d’ateliers réunissant tous les acteurs, bénéficie à l’architecture »

Mots clés : Architecture

On constate depuis quelques années une imbrication croissante du logement social et de la promotion privée, aussi bien en ce qui concerne le foncier que l’architecture…

Dans les grandes opérations d’aménagement où les collectivités ne maîtrisent pas le foncier, le rôle de tous les acteurs est étroitement imbriqué. De plus en plus souvent, une vente en état futur d’achèvement (Vefa) intervient entre le promoteur et le bailleur : les architectes conçoivent le projet pour les promoteurs, qui construisent les logements et en revendent une part aux bailleurs sociaux. Mais, concernant le foncier, c’est souvent le contraire : un propriétaire vendeur de terrain n’étant payé par le promoteur qu’une fois le permis de construire purgé des recours, ce sont souvent les bailleurs sociaux...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 251 du 18/05/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X