Autres Second œuvre / Lauréat Ouest et Centre

Michel Marie Peinture ravive les couleurs du management

Mots clés : Management - Peinture - Second oeuvre

Kevin Lecroere s’est battu un an et demi pour convaincre les banques de le suivre dans son projet de reprise. A l’époque, il était âgé de 28 ans et, en dépit de son expérience de directeur de travaux et de bras droit d’une PME locale, ce jeune diplômé en génie civil a dû affronter les sarcasmes d’une partie de la profession. Quatre ans après le rachat, Michel Marie Peinture a doublé son effectif et son chiffre d’affaires, et dispose d’un carnet de commandes rempli à six mois.

Dans les trois départements bas-normands, l’entreprise est sur tous les fronts, de la déco du théâtre de Caen à l’isolation par l’extérieur de logements sociaux en passant par la pose de moquette tendue sur les navires de Brittany Ferries. « J’aime aller où les autres ne vont pas », explique le jeune chef d’entreprise. Pour chaque chantier, Kevin Lecroere cherche à faire la différence et n’hésite pas à prendre des « risques mesurés ». Cela va d’un investissement matériel pour rentabiliser un chantier à la création d’une agence à Lisieux pour remporter un marché d’entretien. Le dernier projet de l’entreprise : le lancement de MM Design, une offre « clé en main » en aménagement.

Toutes ces décisions stratégiques, Kevin Lecroere les partage avec un noyau dur de jeunes responsables (31 ans de moyenne d’âge). « Je ne me sens pas un manager au sens classique. Au sein de ce staff, chacun est autonome, et nous avons su développer une vraie relation de confiance », assure-t-il. Ce jeune patron de 33 ans aurait-il trouvé la meilleure formule de management ?

Michel Marie Peinture :
Douvres-la-
Délivrandes (14)
60 salariés
6,5 M €

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X