Enjeux Philippe Millard, président du 15e congrès international de l'Association française des tunnels et de l'espace souterrain (Aftes) [1].

« Mettre l’accent sur le potentiel du sous-sol »

Mots clés : Ouvrage d'art

Les acteurs des tunnels et des espaces souterrains organisent leur congrès mi-novembre à Paris et mettent en avant leurs atouts pour densifier les villes.

Quel sera le thème de votre 15e congrès ?

Notre rendez-vous triennal, que l’Aftes organise mi-novembre à Paris, en partenariat avec l’Association internationale des tunnels et de l’espace souterrain (ITA/AITES) aura pour fil rouge « l’espace souterrain, notre richesse ». L’objectif est de mettre l’accent sur le potentiel que représente le sous-sol dans l’aménagement des villes. Ces dernières doivent se densifier, et la réponse n’est pas seulement de construire toujours plus haut et plus vertical. Nous réunirons pendant trois jours les meilleurs spécialistes internationaux impliqués dans la réalisation d’ouvrages performants et innovants au service des grandes liaisons routières et ferroviaires, des galeries techniques et de l’espace souterrain : maîtres d’ouvrage, aménageurs, urbanistes… Toutes les disciplines seront représentées. Y compris l’architecture puisque Dominique Perrault interviendra sur le sujet des réalisations souterraines et de leur intégration environnementale.

« Il faut libérer un foncier...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5948 du 10/11/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X