Autres

Mesurer le poids de ses achats sur l’économie locale

Mots clés : Logiciels - Outils d'aide

Plusieurs acheteurs publics recourent au logiciel « Empreinte économique » pour visualiser l’impact territorial de leur commande.

Protéger l’emploi local, faire travailler les PME, insérer les publics en difficulté… Nombreux sont les objectifs poursuivis par les politiques publiques. Savoir comment ses achats publics contribuent à leur atteinte permettrait de valoriser l’efficience de la dépense publique dans un climat économique complexe. Fort de ce constat, e-Attestations.com, éditeur de logiciels de pilotage de la conformité réglementaire des fournisseurs, propose le service « Empreinte économique ». « Les opérateurs publics contraints, par des conventions d’objectifs signées avec l’Etat, de produire des résultats en termes de politiques publiques y trouveront un moyen simple et pratique pour visualiser les données des dépenses publiques afin de les justifier dans leur rapport extrafinancier annuel », explique Emmanuel Poidevin, fondateur d’e-Attestations.com.

Présentée au récent Salon des maires, la solution informatique fonctionne depuis le début de 2016. Elle a été créée en 2015 à la demande de l’Union des groupements d’achats publics (Ugap). Cette centrale d’achat désirait mesurer son empreinte économique réelle dans les territoires après avoir été pointée du doigt par Arnaud Montebourg, alors ministre du Redressement productif. Celui-ci lui avait, en effet, reproché de ne pas assez acheter auprès d’entreprises françaises, notamment de PME. Depuis, quatre donneurs d’ordre publics dont Nantes Métropole Habitat, Eau de Paris et le conseil départemental des Yvelines, souhaitent recourir à l’outil d’analyse chiffrée et visuelle de la commande publique (cartographies, diagrammes, tableaux, etc.).

Structuration des données.

Le donneur d’ordre transmet à e-Attestations.com les données relatives à ses fournisseurs, le montant de ses achats et leur imputation comptable. « Nous nous chargeons de les qualifier, de les agréger et de les enrichir en vue d’établir notamment des comparaisons temporelles, sectorielles et géographiques », explique Pascal Gué, le data analyst de la maison qui analyse les données recueillies. Selon le périmètre choisi, il est possible d’examiner où les achats sont réalisés (tailles des entreprises attributaires, sociétés au capital détenu par une entité étrangère, etc.), par famille d’achats et d’une année sur l’autre. L’outil mesure également les achats locaux, les marchés avec une clause d’insertion, les emplois mobilisés localement, etc. A partir de ces données structurées, e-Attestations.com peut produire un rapport papier sur demande expresse.

Le concept commence à susciter l’intérêt du privé. « Il peut permettre aux grandes entreprises de valoriser, dans le cadre d’une réponse à un marché public, l’impact positif de leurs activités sur l’économie d’un territoire », indique Emmanuel Poidevin. Enfin, son utilisation avant le lancement d’une grande opération d’aménagement serait possible « mais n’a pas encore été testée », confie-t-il. Accessible en mode SaaS (Software as a Service), la solution est proposée aux donneurs d’ordre à partir de 9 000 euros HT/par an, complétés de 90 centimes par nouveau fournisseur. Ce service selon son fondateur reviendrait « moins cher qu’un consultant ou une personne en interne dédiée à l’évaluation des politiques publiques. Par ailleurs, si la diffusion publique des données produites reste à la discrétion des clients, il n’est pas exclu qu’en 2018 avec l’open data, ils seront davantage incités à les ouvrir ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X