Territoires

Mende La croix du chevet parachève la restauration de la cathédrale

Mots clés : Établissements de culte, funéraire

A Mende (Lozère), l’entreprise Bourgeois, l’une des filiales monuments historiques de Vinci Construction spécialisée dans la restauration de charpente, couverture et zinguerie, vient de parachever les travaux de réhabilitation de la cathédrale Notre-Dame-de-Saint-Privat avec la mise en place de la croix du chevet, au sommet du faîtage. Une mission particulière car cette croix et son épi ornementé n’avaient en fait jamais été fabriqués et aucun plan ou gravure les concernant n’a été retrouvé. Sur les instructions de Christophe Amiot, l’architecte en chef des Monuments historiques chargé de cette réhabilitation, les équipes de Bourgeois ont préalablement sculpté dans l’argile les modèles, coulé les éléments d’ornementation florale en plomb de 3 mm d’épaisseur puis réalisé l’assemblage sur le support en bois et en acier, jusqu’à son installation.

Plus de deux ans de travaux.

A côté de ces travaux inhabituels sur du patrimoine religieux, Bourgeois et ses sous-traitants (Romano et Sud France) en charge du lot couverture-charpente ont mené des travaux de restauration plus traditionnels sur l’édifice qui ont tout de même mobilisé les équipes pendant plus de deux ans : restauration des abat-sons des chapitres (68 unités), des épis en plomb et girouettes des flèches (7 unités), réfection de la couverture du porche en lauze et cuivre (102 m²), restauration des petites et grandes lucarnes (23 unités), des outeaux en plomb (18 unités), révision de la nef en lauze (1 000 m²).

Réalisés pour le compte du ministère de la Culture et de la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) Languedoc-Roussillon, maître d’ouvrage, ces travaux de restauration ont également mobilisé d’autres entreprises spécialisées : Vermorel (lot maçonnerie), Malbrel (lot menuiserie), Bodet (lot paratonnerre). Le coût total de ce chantier se monte à plus de 2 millions d’euros, financés par l’Etat.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X