Régions RHÔNE

Médipôle et Multipôle Santé bientôt lancés

Mots clés : Risque sanitaire

C’est sous le nom de Médipôle qu’un nouveau centre hospitalier verra le jour en 2017 sur la commune de Villeurbanne. Né du rapprochement des activités de Capio et de celles de la Mutualité française dans le Rhône, ce pôle totalisera plus de 700 lits et offrira des soins dans toutes les spécialités médicales et chirurgicales. Le bâtiment, de 26 m de haut, 170 m de long et 80 m de large, et totalisant sept niveaux, s’implantera sur un terrain de 5 ha. Le projet est conduit sous la houlette de Setrhi-Setae, filiale d’Artelia spécialisée dans la conception et réalisation d’établissements de santé, désignée comme mandataire, et de Sud Architectes. C’est le groupement composé de Bouygues Construction et Vinci Construction qui a été retenu pour réaliser les travaux. Le futur Médipôle Lyon-Villeurbanne comprendra un bâtiment hospitalier de 60 000 m 2 , un bâtiment de consultation de 5 000 m 2 pour un coût de construction de 168 millions d’euros toutes dépenses confondues. Le permis de construire sera déposé mi-avril et la construction devrait démarrer en février 2015. Préalablement, un bâtiment implanté sur le site choisi sera désamianté puis démoli. Des travaux sont programmés dès novembre prochain.

Reconversion d’une friche industrielle

Propriétaire d’un terrain de 10 ha à Décines, sur lequel Médipôle devait initialement s’implanter, la Mutualité française développe un second projet « Multipôle Santé » en partenariat avec em2c, en qualité d’aménageur, et Est Métropole Habitat comme bailleur social. Ce programme de reconversion d’une ancienne friche industrielle se décline en trois projets : le Village santé des générations (pôle de soins de proximité, pôle enfance/adolescence, Ehpad et résidence seniors), Sanatys (laboratoires, tertiaires, commerces…) et une offre de logements diversifiée. Seul le Village santé des générations est aujourd’hui lancé, avec le dépôt du permis de construire de l’Ehpad de 80 lits qui sera réalisé par le cabinet Sud Architectes. La livraison est programmée pour 2015. Les autres programmes devraient suivre avec des livraisons envisagées en 2016 pour Sanatys et en 2017 pour les logements. Les partenaires doivent établir un cahier des charges commun pour garantir une unité architecturale à ce futur ensemble.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X