Réalisations DOMINIQUE COULON

MÉDIATHÈQUE – THIONVILLE

Mots clés : Apprentissage - Bibliothèques, centres de documentation et de consultation d'archives - Manifestations culturelles - Tourisme

Candidat malheureux pour la bibliothèque de Caen (p. 22), Dominique Coulon peut s’enorgueillir de la médiathèque qu’il vient de livrer à Thionville : dans ce « tiers lieu » novateur, littérature et multimédia côtoient apprentissage des langues, musique, restauration et office du tourisme.

Au début des années 1980, Ray Oldenburg, sociologue urbain américain, conceptualise le cadre de vie du citoyen en distinguant trois lieux : le foyer, la sphère professionnelle et le « troisième lieu », destiné à la vie de la communauté, où tous ses membres peuvent se réunir ou échanger de façon informelle. Chargé du programme de la future médiathèque de Thionville en 2010, Pierre Franqueville, de l’agence d’ingénierie culturelle ABCD Culture, s’en inspire : il propose au maire de fusionner l’équipement avec la scène de musiques actuelles alors à l’étude, au bénéfice d’un tiers lieu culturel novateur où la littérature et le multimédia côtoieraient l’apprentissage des langues, la musique, les arts plastiques, une petite restauration et l’office du tourisme.

Face à Architecture-Studio et Finn Geipel, Dominique Coulon remporte le concours avec un projet presque de plain-pied, dont la fluidité spatiale « permettra de diluer toutes ces activités les unes dans les autres, par la superposition de différents systèmes sans hiérarchie ».

Le publicacteur de sa propre condition

Bien que le bâtiment s’inscrive dans le carré de la parcelle, aucune façade n’offre d’angle droit. En effet, un grand ruban continu s’incurve, tel un feston de rideau, en boucles et méandres engendrant un plan aux allures de pièce de puzzle. La retombée en bois blanc, plus ou moins débordante, couronne les parois vitrées cintrées et dessine un habile jeu de pleins et déliés : elle s’abaisse d’autant plus qu’elle tangente l’espace public, pour mieux s’en protéger, et se relève...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 257 du 13/02/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X