Réalisations DAMIEN SURROCA

MÉDIATHÈQUE ET SALLE DE DANSE VALENCIENNES

Mots clés : Bibliothèques, centres de documentation et de consultation d'archives - Manifestations culturelles - Salles d'audition, de conférences, de réunion, spectacles ou à usages multiples - Salles de danse et salles de jeux

Habile superposition de deux programmes, ce nouvel équipement culturel met en scène l’espace public. Sa façade, conçue comme un kaléidoscope, démultiplie les points de vue et reflète les pratiques d’une ville en profonde mutation.

Le quartier Chasse Royale s’inscrit dans la nouvelle géographie prioritaire (NGP) valenciennoise. Avec l’aménagement de la place basse et la construction de l’équipement culturel mixte signé Damien Surroca, il entre dans la deuxième phase de son programme de rénovation urbaine. La médiathèque rassemble les riverains autour de la lecture, de jeux vidéo, de cours d’informatique, tandis que la salle de danse accueille une compagnie, ses élèves, ainsi que le public à l’occasion de représentations. L’implantation de l’équipement en bordure de place dégage un grand parvis, mutualisé au nord avec l’entrée du collège, et se présente comme le point final du mail piétonnier qui dessert le site.

Du haut de ses 12 m, l’édifice affirme ses spécificités programmatiques et signale son statut d’équipement public.

Les deux entités s’emboîtent dans une superposition habile, articulée par un hall d’entrée toute hauteur, et échangent silencieusement à travers de grandes fenêtres intérieures au double vitrage acoustique. Le plan carré de 22 m de côté ne détermine pas de façade principale et favorise une volumétrie compacte et modulaire. Le rez-de-chaussée est structuré, au nord et au sud, par deux espaces cloisonnés qui renferment les bureaux et la salle informatique. Deux traversants offrent des vues croisées entre l’espace public, la séquence d’accueil et le cœur de la médiathèque. L’escalier en béton préfabriqué, en longeant la façade sud, forme un filtre efficace et participe à l’inertie thermique du bâtiment....

Vous lisez un article de la revue AMC n° 260 du 17/05/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X