Territoires

Mayenne Près de 200 nouveaux logements en vue à la Baudrairie

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel

La viabilisation du nouveau quartier de la Baudrairie à Mayenne vient de débuter. Cette opération portée par la Coop logis, coopérative d’HLM du groupe CIL, porte sur l’urbanisation de 9 ha de terres agricoles au sud de la ville. L’enjeu consiste à réaliser la couture avec les quartiers existants et garantir une mixité d’habitat, tout en préservant les caractéristiques du site. Les haies seront maintenues et les deux anciennes voies ferrées transformées en voies vertes.

Réalisation en trois tranches.

« La Ville a souhaité une densité élevée pour limiter l’étalement urbain, soit 23 logements par hectare contre 10 à 12 logements en moyenne en Mayenne », explique Jean-François Rollet, directeur du développement commercial du groupe CIL. Pour ce faire, l’aménageur a privilégié, avec l’équipe de maîtrise d’œuvre (Kaligeo, l’architecte paysagiste Paul Arène et le bureau d’études environnementaliste DMEAU), des petits lots de 300 à 500 m2. « Cela implique d’être très vigilant sur les espaces publics pour en sécuriser l’usage et donc de réduire les voiries accessibles aux voitures », fait valoir Jean-François Rollet.
Au total, la programmation prévoit 146 lots diffus, dont une partie en accession sociale et 40 logements en habitat groupé qui seront réalisés en trois tranches en fonction de leur commercialisation. La première comprend 43 parcelles et un îlot de locatifs sociaux. « Coop Logis, qui est également constructeur, a réservé une partie des lots libres de constructeur pour réaliser des produits clés en main », prévient Jean-François Rollet.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X