Technique et chantier

Matériels Le Phazir fait la lumière sur l’amiante

Mots clés : Bâtiment et santé - Diagnostic technique - Matériel - Equipement de chantier

Lancé en France début avril, le Phazir est le premier analyseur d’amiante portatif. Sa facilité d’emploi permet de sécuriser un diagnostic par analyse spectrométrique in situ.

L’identification de l’amiante dans les bâtiments était jusqu’ici un exercice assez difficile. Le prélèvement in situ suivi d’une analyse en laboratoire reste efficace et indispensable mais peu pratique si l’on se réfère aux diagnostics « plomb dans les peintures », « thermique », « acoustique », « monoxyde de carbone »… pour lesquels les professionnels peuvent s’équiper de matériels d’analyse portables, non destructifs. Ces appareils sont rapides d’utilisation et permettent de mesurer la présence de fuites, de matériaux ou gaz dangereux… (appareils à fluorescence X, à thermographie infrarouge et autres sondes…).

Analyse spectrométrique

Lancé début avril en France par Fondis Electronic, le Phazir, premier analyseur portable, conçu et fabriqué par l’américain Polychromix, pallie cette absence pour l’amiante. Ce gros pistolet – digne des films futuristes – est capable d’identifier les six formes minérales d’amiante (chrysotile, amosite, crocidotile, tremolite, actinolite et anthrophyllite), dont les caractéristiques sont enregistrées dans sa mémoire. En fonctionnement, l’appareil émet une lumière dont la réflexion sur le matériau analysé révèle la présence d’amiante. Sa technologie repose sur la mesure de la lumière réfléchie dont le spectre porte la signature de la fibre incriminée (grâce à la longueur d’onde spécifique de l’amiante). Il suffit d’appliquer la tête de mesure sur la zone à analyser et d’actionner la gâchette pour lancer l’analyse spectrométrique qui dure quelques secondes. « Le Phazir travaille en lecture directe et la présence de l’amiante est révélée s’il y a entre 1 et 3 % de charge d’amiante en volume dans le matériau, selon la nature de la fibre », précise Alain Gec, directeur des ventes de Fondis Electronic (distributeur en France), et chimiste de formation. Reste que la surface du produit de construction suspecté de contenir de l’amiante doit être exempte de revêtement obstruant le passage de la lumière révélatrice – tel qu’une peinture, par exemple. Dans ce cas une destruction partielle du revêtement est nécessaire pour atteindre le matériau suspecté et effectuer une lecture directe.

« Le Phazir est un outil d’aide à la décision qui n’évite pas certains essais en laboratoire. Mais il permet de sécuriser un diagnostic », prévient Alain Gec. Une sécurisation qui passe par la multiplication des points analysés in situ destinés à lever le doute… sur les flocages, calorifugeages, faux plafonds, revêtements de sol, et autres produits mis en œuvre sur les constructions dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997. « L’utilisation de cet appareil, qui permet aussi d’analyser des échantillons dans un flacon en verre ou un double sachet plastique, ne requiert qu’une petite formation pour les diagnostiqueurs qui l’utiliseront », se réjouit Alain Gec.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

EN SAVOIR PLUS

www.fondiselectronic.com/fr/

Arrêté du 22 août 2002 d’après la norme Afnor NF X 46-020 (diagnostic amiante – repérage des matériaux et produits contenant de l’amiante dans les immeubles bâtis).

ENCADRE

Analyseur d’amiante portable (Polychromix)

– Phazir mesure les six formes d’amiante ;

– dimensions : 254 x 292 x 152 mm ;

– sauvegarde 300 000 spectres dans l’appareil, transférables vers PC ;

– poids : 1,8 kg (hors batterie) ;

– autonomie : supérieure à 10 heures en utilisation continue ;

– fonctionne entre 5 et 40 °C ;

– analyse des échantillons dans un flacon en verre ou sachet plastique ;

– peu de formation pour son usage ;

– actuellement en location sur longue durée (Fondis Electronic).

Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X