Régions

MARSEILLE Une façade de métal et de verre posée sans châssis

Mots clés : Gros oeuvre - Technique de construction

Un immeuble de bureaux conçu par le cabinet Ferran-Poissonnier

Un immeuble de bureaux bien dessiné, efficace dans sa fonctionnalité et réalisé dans une enveloppe financière resserrée. Telle est l’équation qu’a su résoudre le cabinet d’architecture Ferran-Poissonnier à l’occasion d’une opération menée par le promoteur Comofi, rue Vitton, dans le IXe arrondissement. Le bâtiment de 8 000 m2 qui vient d’être livré au service ingénierie d’EDF Méditerranée a nécessité une intervention très technique de l’entreprise générale Campenon-Bernard, qui a utilisé des méthodes de génie civil pour couler une dalle pleine à 14 m de hauteur.

Effet de transparence

L’immeuble se distingue également par la qualité de sa façade. Réalisée par l’entreprise Chiri (Gémenos), elle se compose d’un mur rideau mettant en scène un trumeau en dentelle de béton et des poteaux, également en béton. Les panneaux de verre et d’aluminium sont engravés sur le béton, ce qui permet de faire disparaître tout châssis.

A l’intérieur de la façade, une découpe fait émerger un grand meuble stratifié orange dans lequel sont logées les salles de réunion. L’effet de transparence et de légèreté du bâtiment se trouve conforté par un éclairage habilement dosé.

Réalisé en dix-huit mois pour moins de 10 millions d’euros, ce chantier constitue, selon l’architecte Alain Ferran, « un bon exemple de ce que l’on peut obtenir en conjuguant la rigueur de la conception et le savoir-faire technique des entreprises ».

PHOTO :

Le bâtiment de 8 000 m2 vient d’être livré au service ingénierie d’EDF Méditerranée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X