Régions Jura suisse

Mario Botta pense l’après-Bonfol

L’architecte Mario Botta va concevoir le retour à la nature du site de Bonfol après l’achèvement, cet automne, par l’industrie chimique bâloise, de la dépollution de sa mégadécharge de 200 000 tonnes, dont 57 % étaient composées de produits chimiques. Situé dans la forêt aux portes de l’Alsace, le projet concerne le reboisement de 15 ha, sous le pilotage de l’association Escale Bonfol.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X