Architecture Technique PARRAMATTA (Australie)

Manuelle Gautrand à l’international Programme civique et culturel Bureaux et commerces

Mots clés : Architecte - Centre commercial - Magasin

Deux succès hors de nos frontières, début 2016, pour l’architecte parisienne qui l’emporte face à trois équipes locales à Sydney et devant Snøhetta et une agence suédoise à Stockholm.

Opération : construction, au sein du « Parramatta Square », d’un bâtiment communautaire et municipal dénommé « PS4 » ; prolongement de l’actuel hôtel de ville, il regroupera des salles du conseil municipal, une médiathèque, un centre de services et un « hub technologique » pour les habitants, des espaces associatifs, mais aussi un centre de contrôle Smart City. Maître d’ouvrage : Parramatta City Council. Mandataire : Aver (Sydney). Equipe lauréate : Manuelle Gautrand Architecture, architecte « leader » pour la conception (Paris) ; Lacoste + Stevenson, architecte associé (Sydney, Australie) ; DesignInc, architecte et mandataire contractuel (Sydney, Australie). Surface : 12 000 m2 de la surface de plancher (SP). Estimatif travaux : 34 M€ HT (50 millions AUD HT). Calendrier prévisionnel : lauréat du concours, mars 2016 ; début des études, sept. 2016 ; début des travaux, 2018 ; livraison, 2020.

Opération : restructuration-extension de l’ensemble immobilier tertiaire « Brädstapeln », emblématique de l’architecture dite « brutaliste » des années 1970-1980, avec la création de nouvelles surfaces de commerces dans la partie basse du bâtiment existant (rez-de-chaussée et sous-sols) et surélévation. Maître d’ouvrage : Areim Real Estate et SEB, investisseurs (Suède). Mandataire : TAM (Suède). Equipe lauréate : Manuelle Gautrand Architecture, architecte mandataire, en charge de la conception de l’extension en surélévation (Paris) ; Equator, architecte associé, en charge de la restructuration (Stockholm). Surface : 40 000 m2 de surface de plancher (SP) pour la restructuration lourde du bâtiment existant et 15 000 m2 SP pour l’extension en surélévation. Estimatif travaux : n.c. Calendrier prévisionnel : lauréat du concours, janvier 2016 ; enquête et exposition publiques, 2016 ; études de maîtrise d’œuvre, 2017 ; début des travaux, 2018 ; livraison, 2021.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Le projet. Un ensemble de volumes cristallins s’imbriquent, de bas en haut, avec un léger décalage. Le tout paraît sculpté pour se plier à la course du soleil et favoriser l’ensoleillement généreux de l’esplanade qui le borde. Le vaste plan incliné de la façade offre un profil long et mince au sud, au-dessus de l’hôtel de ville historique, et s’élance vers le ciel en un signal urbain au nord. Plus la construction s’élève et plus elle est fine, semblant se dématérialiser.

ENCADRE

Le projet. Pour réveiller l’îlot et en faire un lieu de travail innovant pour les usagers et attractif pour les riverains, ainsi qu’un emblème pour la ville, une toiture « digne de ce nom » vient coiffer le bâtiment. Faite d’une série de volumes en losanges accolés, elle est animée d’un vaste mouvement ascendant : deux niveaux au sud à quatre au nord. Les volumes, repliés sur eux-mêmes et « posés sur leurs pointes » libèrent entre l’existant et la surélévation l’espace d’un jardin en belvédère.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X