Territoires

Manche Mobilisation pour sauver un ancien siège bancaire

Le Crédit agricole a déposé un permis de démolir pour son ancien siège de Saint-Lô, un bâtiment conçu dans les années 1970 par l’architecte Yves Cochepain et qui comprend des éléments remarquables, comme des vitraux signés Anne Le Chevallier et une porte monumentale sculptée d’Etienne Rebuffet.

Le maire (divers droite) de Saint-Lô, François Brière n’a toutefois pas paraphé le document, alors qu’une fronde d’architectes de renom est en train de se lever. Le rachat du bâtiment par la commune à l’euro symbolique pourrait constituer une alternative au projet de démolition.

Dialogue.

Resterait ensuite à lui trouver une nouvelle destination. Les archives départementales de la Manche, en recherche de locaux, pourraient apporter une solution. Un dialogue a été initié avec une SEM d’aménagement.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X