Autres LILY JENCKS ET NATHANAËL DORENT

MAISON / DUMFRIES, ÉCOSSE

Sur un haut plateau écossais, des murs de bâtiments anciens révélaient l’emprise d’une longère. Le nouveau logement est contraint par les accumulations de pierres à peine équarries qu’un mortier stabilise, même si certaines fissures n’ont pas été calfeutrées, assumées pour leur dessin romantique. Le gabarit de la construction reproduit le volume des combles de la ferme abandonnée. L’abstraction de l’intervention repose sur la continuité de la membrane EPDM noire qui couvre façades et toitures et reçoit les encadrements de fenêtres au nu extérieur sans le moindre ressaut. L’intérieur du logement surprend, par sa géométrie complexe évoquant la caverne ou le troglodyte. Un « tube » traverse de part en part l’habitat et redéfinit les parois : il s’assouplit suivant de nombreuses...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 261 du 26/06/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X