Architecture Technique

Maison de la Corée du Sud à Paris

Première à être construite depuis 1969 à la Cité internationale universitaire de Paris, la maison de la Corée du Sud est au nombre des dix nouvelles maisons de pays prévues d’ici à 2020.

Opération : réalisation, sur le site de la Cité internationale universitaire de Paris (XIVe arrondissement), de la Maison de la Corée du Sud, qui abritera 250 chambres et des espaces communs (restaurant, salle polyvalente, etc.). Maître d’ouvrage : Association de la Maison de la Corée du Sud (Paris). Mandataire : Scet (Paris). Bureau de contrôle : Qualiconsult (Paris). Conseil sécurité incendie : Casso (Paris). Equipe lauréate : Canale 3 Architecture&Environnement, architecte mandataire (Paris) ; Ga.a architects, architecte (Séoul, Corée du Sud) ; AEP, paysagiste (Paris) ; Artelia, BET TCE (Paris) ; Bureau Michel Forgue (bmf), économiste (Paris) ; Alhyange, BET acoustique (Paris) . Surface : 7 210 m2 de surface de plancher (SP). Estimatif travaux : 18 M€ HT. Calendrier prévisionnel : DCE, novembre 2015 ; début des travaux, printemps 2016 ; livraison, fin 2017.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Canale 3 et Ga.a architects

Le projet. Il s’écarte des représentations de la culture coréenne traditionnelle et réinterprète les bases de son rapport à l’espace en créant un sentiment mêlé de simplicité et de sérénité. Le bâtiment est tourné vers le centre du campus, il « ouvre les bras et souhaite la bienvenue ». L’entrée est marquée par un jardin coréen traditionnel, habillé d’un pavement de pierre, simple et sobre. Au-dessus de la salle polyvalente, le projet installe un petit pavillon, traduction moderne du « cabinet d’études » où les érudits se rassemblent et échangent.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X