Autres

Macron 2 Ou l’artisanat low-cost ?

Mots clés : Artisanat

Avec le projet de loi Macron 2, aussi appelé « Noé » pour « Nouvelles opportunités économiques », Emmanuel Macron veut inciter au développement des indépendants et des microentreprises en revenant sur les qualifications obligatoires pour s’installer dans certaines professions… du BTP. Le projet, qui cristallise les tensions, pourrait être présenté début 2016 ou être fondu dans le projet de loi sur la réforme du droit du travail.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X