Régions Rhône

M2ER fête son prix Moniteur de la construction

Mots clés : Prix d'architecture

Près de 400 personnes étaient réunies le 9 juin dernier au Matmut Stadium de Lyon Gerland à l’invitation de l’entreprise Métropolitaine d’entreprise d’électricité régions (M2ER). Salariés, clients, architectes, bureau d’études, fournisseurs étaient venus fêter le prix Moniteur national de la construction 2016 remporté par la société, dans la catégorie « équipements techniques ». Pour François Lapierre, directeur régional de l’entreprise d’électricité, « cette récompense est le fruit d’un travail collectif. C’est la reconnaissance du savoir-faire des salariés et de la confiance que nos clients nous accordent depuis des années. » Implantée sur la commune de Vaulx-en-Velin depuis 1978, l’agence régionale du groupe familial grenoblois M2E intervient dans le domaine du courant fort sur le marché du logement collectif, principalement sur la métropole de Lyon et dans le pays de Gex.

Formation en interne et « esprit de compagnonnage ». « Nous intervenons actuellement sur 46 chantiers totalisant 4 000 logements », indique François Lapierre. Et ce quasi exclusivement en marché privé. Le succès de l’entreprise repose avant tout sur la compétence de ses équipes. « Nous avons mis en place un cursus de formation en interne, de trois ans pour nos monteurs et de sept ans pour nos conducteurs de travaux, qui passent par tous les postes de l’entreprise », explique le directeur régional. Cultivant un « esprit de compagnonnage », M2E accompagne également ceux de ses salariés qui désirent se mettre à leur compte. « Pendant une année, nous leur garantissons 100 % de leur carnet de commandes. C’est une garantie pour nous d’une sous-traitance de qualité. »

Une quinzaine d’anciens salariés se sont ainsi installés à leur compte. Le groupe familial, qui a fêté ses 40 ans en 2015, poursuit son expansion avec l’ouverture d’une deuxième agence en Ile-de-France. Son fondateur et P-DG, Serge Ussorio, 71 ans, a préparé la relève depuis une dizaine d’années, en intégrant dans le groupe ses deux fils et les quatre enfants de son associé, aujourd’hui décédé.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X