Territoires

Lyon Une résidence qui accueille étudiants et convalescents

Implantée sur le site des anciennes prisons de Lyon reconverti par Ogic, la résidence Emmanuel-Mounier, conduite en maîtrise d’ouvrage directe par Habitat & Humanisme propose 122 logements étudiants et 21 logements pour des personnes convalescentes isolées ou en situation de précarité. Inaugurée le 8 juin, à l’occasion des 30 ans de l’association qui lutte contre le mal logement, la résidence conçue par l’architecte Jean-Jacques Ory accueille actuellement six patients et des étudiants venus de l’Université catholique toute proche ou d’autres établissements. En échange d’un loyer à prix modéré, les étudiants, dûment sélectionnés sur leur motivation, donnent deux heures au minimum de leur temps par semaine pour accompagner les pensionnaires convalescents. Cet accompagnement peut prendre différentes formes : courses, préparation de repas, promenade, etc. Et parfois, l’accompagné se retrouve en situation d’accompagnant ! Une des pensionnaires donne actuellement des cours de français à un étudiant chilien de la résidence…

Pièces communes au rez-de-chaussée.

Pour que cette mixité s’installe, à chaque étage de la résidence sont disposés deux appartements de patients et des studios ou des appartements en colocation pour les jeunes. Au rez-de-chaussée, des pièces communes et un jardin sont à disposition de tous les locataires. Si les étudiants peuvent renouveler la location de leur appartement, les personnes convalescentes sont accueillies sur des périodes allant de trois à six mois.

L’association conduit actuellement un autre projet de résidence intergénérationnelle à Lyon sur l’ancien site de l’Université catholique, place Bellecour, en plein centre de la presqu’île lyonnaise. Le futur îlot comprendra une cinquantaine de logements sociaux gérés par l’association, dont une dizaine de grands logements en colocation, hors salles de bains et sanitaires, qui accueilleront des personnes âgées ou malades et des jeunes. Et d’autres projets naîtront encore au sein de ce mouvement qui s’est donné pour objectif de loger 2 000 familles nouvelles chaque année en France.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X