Régions

LYON Un nouveau plan lumière à l’étude

Parce que la lumière doit s’adapter aux évolutions de la ville, des modes de vie, des techniques et des approches artistiques, Lyon, exemplaire en ce domaine, lance l’étude d’un plan lumière. « Ce nouveau plan recommande de continuer l’action sur la partie pérenne, fondatrice de la mise en lumière de la ville, et de profiter de l’opportunité offerte par les grands projets urbains », explique Gilles Buna, adjoint délégué à l’urbanisme et au développement durable de Lyon. Sont donc concernés le site originel de la ville avec ses fleuves et ses collines, les grands axes, les points emblématiques (la tour Part-Dieu, le futur musée des Confluences, etc.) et les quartiers de Gerland, La Duchère, Lyon Confluence, etc.

Cependant, d’autres orientations se profilent avec la mise en place de plans lumière territoriaux. Priorité sera donnée aux coeurs de quartiers en complément des actions sur l’espace public ou le commerce.

« L’originalité de ce nouveau plan passe par la volonté de mettre en débat ses préconisations », ajoute Gilles Buna, avec le souci de l’implication des acteurs (philosophes, concepteurs lumière, urbanistes, techniciens, artistes, sociologues, etc.) la plus large. Trois ateliers sont déjà programmés : « création et vision de la ville », « évolution des techniques et écologie de la lumière », « mise en oeuvre du plan lumière ». Les résultats sont annoncés pour la fin de cette année.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X