Territoires Villeurbanne

Lyon Tech-La Doua, surdoué du plan Lyon Cité Campus

Le contrat de conception-réalisation-exploitation-maintenance signé par le groupement emmené par Eiffage Construction, avec Reichen & Robert, Patriarche & Co et HTVS (1), marque le coup d’envoi de la plus importante opération du plan Lyon Cité Campus avec 185 millions d’euros de budget maîtrise d’ouvrage. Il s’agira de réhabiliter 22 bâtiments d’enseignement et de recherche sur le campus Lyon Tech-La Doua, abritant le pôle scientifique et technologique de l’université de Lyon.

« L’objectif est d’améliorer les performances énergétiques du bâti, de mettre en conformité sécurité-incendie et accessibilité les bâtiments et de constituer des quartiers cohérents dans une logique interétablissements », explique Nicolas Coureau, directeur opérationnel au sein de l’université de Lyon. Ce sont ainsi 140 000 m2 qui seront réhabilités d’ici à la fin 2020. « Toutes les façades seront refaites dans le respect du patrimoine existant ainsi que les toitures, qui accueilleront 8 000 m2 de toitures végétalisées », détaille Nicolas Coureau. Environ 15 % des bâtiments seront restructurés (installation de ventilation, mise en accessibilité, renforcement de planchers…).

Quatre ans de réhabilitation et 9 bâtiments neufs.

L’engagement de performance énergétique vise une réduction de 40 % des dépenses de chauffage et des consommations d’énergie primaire (CEP initial). Le contrat englobe également le traitement de 2 hectares d’espaces extérieurs, comprenant deux requalifications de jardins et la création d’un nouveau jardin. Sur cet écocampus, « le projet est aussi volontariste en termes de développement durable : 100 % des eaux pluviales de toitures seront filtrées et des solutions d’écomobilité seront proposées », ajoute Nicolas Coureau. Les travaux, réalisés en site occupé, démarreront début 2017 pour une durée de quatre ans. Le campus de Lyon Tech-La Doua accueillera également neuf nouveaux bâtiments, tel le bâtiment de laboratoires de chimie biochimie, conçu par les architectes nantais de Forma 6, ou la Tour D, pour le département de génie mécanique de l’Insa de Lyon, sous la houlette de l’agence Garbit et Blondeau. Un pôle de vie, incluant un restaurant pour les étudiants, est aussi lancé. Toutes dépenses confondues, l’investissement avoisinera 340 millions d’euros – dont 260 millions financés par l’Etat – d’ici à la fin 2020.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ

(1) Bureaux d’études : Bérim, WSP, Inddigo (HQE), Cyprium (économie de la construction) et Eiffage Thermie (maintenance).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X