Territoires

Lyon Réhabilitations urgentes de logements à engager sur dix sites

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Logement social

Le protocole de préfiguration des projets de renouvellement urbain de la Métropole de Lyon, en cours de finalisation, intègre un certain nombre d’opérations urgentes de démolition et de réhabilitation de logements sociaux et d’équipements sur une dizaine de sites de l’agglomération. Ainsi, 1 311 logements sociaux seront démolis et 1 270 autres réhabilités dans des sites « d’intérêt national » comme sur des communes dites « d’intérêt régional ». « Nous n’allons pas attendre que le protocole de préfiguration soit signé pour engager des actions urgentes, comme sur le site de Bron Parilly où nous prévoyons la démolition d’une barre de 330 logements qui surplombe l’autoroute », illustre Gérard Collomb, président de la Métropole de Lyon.

La distinction entre les sites d’intérêt national et régional dépend de la taille des interventions. L’enveloppe financière différera en fonction… Si les arbitrages ne sont pas encore complètement calés entre la Métropole et l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru), les sites d’intérêt national – Bron Parilly, Bron Vaulx-en-Velin Terraillon, La Duchère Lyon 9e, Rillieux-la-Pape Ville nouvelle, Saint-Fons Vénissieux Minguettes Clochettes, Vaulx-en-Velin Grande Ile, Villeurbanne Les Buers et Saint-Jean – pourraient bénéficier d’une enveloppe de 20 millions d’euros par site, auxquels s’ajouteront les 50 millions inscrits dans la programmation pluriannuelle de la Métropole.

Rééquilibrer l’offre.

Les quartiers d’intérêt régional – Givors Les Vernes et Givors centre-ville, Langlet-Santy et Mermoz à Lyon 8e, Saint-Fons Arsenal-Carnot-Parmentier et Saint-Priest Bellevue – devraient bénéficier d’une enveloppe de 67 millions d’euros de l’Anru et de 103 millions inscrits au contrat de plan Etat-région 2015-2020. « Nous devons faire de ces quartiers de ville, des quartiers de vie », a souligné Gérard Collomb, lors de la présentation de ces projets. Une convention pluriannuelle de renouvellement à l’échelle métropolitaine actera le nombre de logements sociaux à reconstruire au sein de ces sites… avec l’objectif de rééquilibrer et de diversifier l’offre de logements dans l’agglomération.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X