Territoires

Lyon Mixité d’usage pour financer la construction d’une école

En plein cœur de la Part-Dieu à Lyon, l’école privée du Saint-Sacrement fait peau neuve. En lieu et place de travaux de remise aux normes et de mise en sécurité, le diocèse a fait le choix de construire de nouveaux locaux qui accueilleront à la rentrée prochaine, trois classes de maternelles et sept classes primaires. Pour financer cette opération, dont le coût de travaux s’élève à 5,5 millions HT, le diocèse a imaginé un montage qui associe la construction, de part et d’autre de la parcelle, de deux bâtiments de bureaux sur quatre niveaux plus un attique. Des surfaces tertiaires qui resteront propriété du diocèse et seront gérées par une foncière dédiée. Ce projet privé de 4 000 m2 a été confié à l’agence lyonnaise Afaa qui a su tirer parti de ce tènement mitoyen d’une église et de logement. L’école prendra place sur les deux premiers niveaux qui constituent le socle tandis que les espaces tertiaires s’élèveront en deux volumes au-dessus. « Les façades ordonnancées font référence à l’architecture des bâtiments qui environnent l’ensemble », souligne Marc Favaro, architecte associé.

A chaque occupant son univers.

Construit avec le procédé GBE développé par Lafarge (un double mur en béton banché intégrant un isolant entre les deux parois), le bâtiment présentera en façade un béton lazuré, de l’aluminium laqué et du verre. Les architectes ont travaillé avec l’artiste peintre coloriste Elisabeth Gilbert Dragic pour imaginer une couleur par univers (maternelle, élémentaire, espaces partagés) comme une signalétique implicite. Afin d’assurer une perméabilité à l’ensemble, une venelle nord-sud sera créée au long de la façade de l’église. Les enfants et les futurs occupants des bureaux disposeront d’entrées séparées et la terrasse du dernier étage n’aura pas de vue sur la cour de récréation située au cœur de l’îlot.

En sous-sol, une partie stationnement sera réservée aux occupants des bureaux et, à l’opposé, une salle de restauration scolaire accueillera les enfants le temps du déjeuner. Un espace qui bénéficiera d’un éclairage naturel favorisé par la création d’une douve.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X