Territoires

Lyon L’Ecole nationale supérieure d’architecture, pionnière sur la formation continue

Mots clés : Apprentissages - Architecture - Formation continue

Chaque année, l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Lyon (Ensal) diplôme une vingtaine de stagiaires, issus de la formation professionnelle continue. Première école à avoir proposé cette formation dès 2001, l’Ensal a déjà diplômé 182 architectes venus de différents horizons. Elle a, depuis, été rejointe par celles de Marseille, Montpellier, Nantes et Strasbourg.

Des stagiaires de 25 à 50 ans.

Cette formation, débouchant sur un grade de master, accueille des stagiaires de 25 à 50 ans. « Ce cursus s’adresse à des personnes justifiant d’une  activité professionnelle dans les domaines de l’architecture, de la construction ou de l’aménagement de l’espace », explique Boris Roueff, maître-assistant à l’Ensal. A l’instar d’Olivier Pommart, 34 ans, chargé de conception et de projet en promotion immobilière, ou de Myriam Jeandet, 47 ans, gérante d’une agence d’architecture d’intérieur, tous deux actuellement en master 2. Outre une expérience requise, variant en fonction de leur diplôme initial, les candidats sont sélectionnés sur épreuves écrites et orales.
Les stagiaires retenus suivent 1 800 heures de cours, réparties sur huit semestres, les vendredis et samedis. Pour ceux qui souhaitent exercer en libéral, la poursuite de leur cursus dans le cycle « Habilitation à la maîtrise d’œuvre en son nom propre » – 150 heures de cours et six mois de pratique professionnelle en maîtrise d’œuvre – s’impose. Comme à leurs homologues issus de la formation initiale.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X