Régions Marseille

Loyers encore en baisse

Mots clés : Gestion immobilière

Dans la cité phocéenne, où environ 28 000 baux sont signés chaque année, les loyers ont baissé de 1,7 % en 2016. Ce bilan de l’observatoire Clameur présenté début juin par l’Union des syndicats de l’immobilier (Unis) Marseille-Provence alarme les professionnels. « Ce n’est pas la baisse en soi qui nous inquiète, mais la raison pour laquelle les loyers baissent. Nous n’arrivons pas à louer les appartements, car peu de personnes présentent la garantie de solvabilité. De plus, les propriétaires n’ont pas les moyens d’entretenir leur bien », commente Gérard Ivars, président de l’Unis, qui milite pour que le bailleur privé soit aidé au même titre que le bailleur social. Il souhaite notamment que les propriétaires privés bénéficient eux aussi des aides de l’Anah pour la rénovation de leurs biens.

Une vacance élevée. « Notre clientèle se compose d’au moins 60 % de personnes qui utilisent leurs revenus fonciers pour financer leur retraite, poursuit Gérard Ivars. Il faudrait les aider. » L’agglomération marseillaise se caractérise aussi par une vacance locative élevée : deux semaines par an contre une semaine en moyenne dans l’Hexagone. « Pendant cette période, le loyer baisse », rappelle le président de l’Unis. Autre point saillant relevé par l’Unis : 16 % des propriétaires ont effectué des travaux avant relocation, contre 35 % à Paris.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X