Architecture Aménagement

Lourdes ressuscite son sanctuaire

Mots clés : Architecture

Pour redonner toute sa sacralité au lieu, l’agence d’architecture Inca a désencombré le site.

Dans les Hautes-Pyrénées, le sanctuaire Notre-Dame-de-Lourdes cherche un meilleur équilibre entre spiritualité et tourisme de masse. Ainsi, pour redonner sa valeur au site ceinturé par le gave de Pau et à la célèbre grotte de Massabielle, où la Vierge serait apparue à Bernadette Soubirous, l’association diocésaine de Tarbes et Lourdes, maître d’ouvrage, avait soif de simplicité. « Par exemple, sur la rive gauche, à proximité de la grotte, se sont accumulés mobilier urbain, kiosques et autres constructions qui participent à atténuer la sacralité du site. Il était nécessaire de le désencombrer », explique Sébastien Maysounave, responsable des services techniques à l’association diocésaine.

Zone rouge inondations. Lauréate du concours, l’équipe de maîtrise d’œuvre conduite par l’agence d’architecture Inca a répondu à ce désir de remettre de l’ordre tout en cherchant à protéger un site classé en zone rouge dans le plan de prévention des risques d’inondations (PPRI). Les fortes crues du gave en octobre 2012 et juin 2013 ont d’ailleurs rappelé sa fragilité. Ainsi, sur la rive gauche du cours d’eau, le mur de 3,95 m de haut, qui longera le bas de la colline abritant les bâtiments, sera étanche. Quant à la première des trois nouvelles passerelles, mise en service au printemps dernier, elle est mobile. Réalisé en conception-construction en raison de sa grande technicité, par un groupement conduit par Eiffage, l’ouvrage en...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5909 du 17/02/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X