Territoires

Lot Cahors planche sur son attractivité

Le 10 juin, Cahors a été la première des dix villes « laboratoires » à signer une convention de partenariat « Centres-villes de demain » de deux ans avec la Caisse des dépôts (CDC). Aux côtés de Châlons-en-Champagne, Flers, Lunéville, Miramas, Nevers, Perpignan, Pointe-à-Pitre, Valence et Vierzon, la capitale du Lot servira de porte-drapeau à un dispositif imaginé par la CDC pour redynamiser des villes moyennes dans une approche transversale. « Nous sommes dans une dynamique d’expérimentation. Nous devons trouver de nouveaux outils reproductibles », précise Michel Simon, adjoint au maire chargé des Grands Projets.

Le choix de Cahors n’est pas le fruit du hasard. Elle est engagée dans une opération programmée d’amélioration de l’habitat et du renouvellement urbain (Opah-RU) dont l’objectif est de remettre sur le marché 500 logements. Elle a signé une concession publique d’aménagement avec la SEM Territoires 19 pour réaliser des opérations de recyclage immobilier en secteur sauvegardé.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X