Territoires

Lorraine Lunéville, pilote du renouveau des centres anciens

Lunéville (Meurthe-et-Moselle) a signé mi-juillet une convention de partenariat avec la Caisse des dépôts, l’Etat et la communauté de communes pour intégrer la démarche « démonstrateur redynamisation du centre ancien » qui accompagne, dans un premier temps, dix centres-bourgs français souhaitant expérimenter de nouvelles formes de revitalisation.

Habitat dégradé vieux d’un siècle. En s’ajoutant aux opérations déjà décidées en sa faveur – Anru, Opah (amélioration de l’habitat), Fisac (soutien au commerce-artisanat) et la première aire de valorisation de l’architecture et du patrimoine (Avap) de Lorraine -, le nouveau dispositif permettra à Lunéville de poursuivre la requalification de l’habitat dégradé du centre-ville historique. Celui-ci regroupe 1 800 logements, aux trois-quarts vieux de plus d’un siècle. La Ville entend aussi consacrer 6 millions d’euros à la déconstruction-reconstruction du cinéma et réhabiliter les rues commerçantes menant au célèbre château. L’expérimentation se poursuivra jusqu’en 2018.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X