Régions

Loos-en-gohelle L’innovation sur Villavenir

Mots clés : Energie renouvelable - Innovations

«Pensez aux solutions, et non aux problèmes », a répété l’ancien ministre, Claude Allègre, lors de la troisième table ronde organisée, le 18 juin, par la FFB Nord-Pas-de-Calais sur l’opération Villavenir, six maisons BBC bâties à Loos-en-Gohelle (62). Interrogé par François Perrier, rédacteur en chef du « Moniteur », l’ancien président du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) se dit « adversaire de la décroissance, car elle conduit au malheur des hommes ». Il persiste et signe : « Je ne crois pas aux prévisions climatiques et je ne sais pas si nous vivons un réchauffement. » Mais il est certain « que les émissions de CO2 acidifient les océans, ce qui est dramatique », d’où les travaux sur la séquestration du dioxyde de carbone. Enfin, concernant le bâtiment, Claude Allègre pointe trois gisements d’innovations : le photovoltaïque « dont les rendements vont progresser », la géothermie et l’isolation.

« En matière d’innovation, je ne crois pas aux solutions uniques. Et ce que vous faîtes ici en testant le bois, l’acier et les matériaux traditionnels va dans la bonne direction », a conclu l’ancien ministre.

Cette table ronde fut également l’occasion de présenter le dernier couple de maison Villavenir, conçu par Jérôme Houyez et construit par les entreprises Thomé (maison en brique monomur à isolation répartie) et Coquart (structure et panneaux bois).

Rendez-vous est pris le 9 septembre pour la livraison des maisons et le dernier « temps fort » de Villavenir avec Jacques Attali.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X