Régions

LONS-LE-SAUNIER Programmation jusqu’en 2007 Priorité à l’environnement et aux loisirs

Mots clés : Conservation du patrimoine - Eau - Manifestations culturelles

Une stratégie d’aménagement axée sur l’environnement et les loisirs guidera jusqu’en 2007 l’action de Jacques Pélissard, député-maire de Lons-le-Saunier et président de la communauté de communes du bassin lédonien (18 communes, 33 000 habitants).

Réalisation de deux voies vertes

La politique environnementale communautaire, formalisée le 15 décembre 2003 par une charte, passera par la réalisation de deux voies vertes. La première, longue de 6 kilomètres, empruntera le tracé de l’ancienne voie ferrée Lons/Larnaud, à l’ouest de l’agglomération. A l’est, la jonction en boucle des anciennes voies du tacot et de la ligne de Champagnole permettra, une fois achevées les acquisitions foncières, d’aménager une seconde liaison sur une dizaine de kilomètres. Ces deux projets s’inscrivent dans le schéma départemental des voies vertes en cours d’élaboration.

Toujours à l’échelle intercommunale, la nouvelle zone d’activités de Levanchée (30 hectares), à Courlaoux, implantée près du péage autoroutier de l’A39, bénéficie progressivement d’équipements écologiques. Trois réseaux séparatifs collectent déjà sur les 20 hectares occupés les eaux usées, les eaux pluviales chargées d’hydrocarbures et les eaux de toitures, drainées ensuite vers un étang d’agrément.

Musée et bibliothèque à l’hôtel-dieu

Par ailleurs, sur les recommandations du cabinet local d’architecture Baldini, la commune de Lons souhaite classer son centre historique en zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager. Le dossier est à l’étude en préfecture de région.

De nouveaux équipements culturels et de loisirs verront aussi progressivement le jour. La communauté de communes a retenu au mois de décembre le cabinet Japac (Mont-Saint-Aignan) pour son nouveau centre aqualudique (lire également nos pages projets). La ville a, de son côté, sélectionné le cabinet ARP (basé à Neuilly-sur-Seine) qui conduira l’étude de faisabilité pour regrouper dans l’ancien hôtel-dieu une bibliothèque-médiathèque, le musée des Beaux-Arts ainsi que le musée archéologique. « Nous voulons constituer un véritable pôle culturel de 4 500 m2, dans ce magnifique bâtiment en partie classé », explique Jacques Pélissard.

ENCADRE

Contournement routier d'ici à 2007

L’achèvement du contournement routier de Lons-le-Saunier interviendra à l’horizon 2007. L’Etat lancera en fin d’année ou au début de 2005 les travaux de la rocade ouest (38,11 millions d’euros), cofinancée par la région, le département et la communauté de communes. L’infrastructure de 7,6 km évitera un transit urbain de 20 000 véhicules/jour. La déclaration d’utilité publique est espérée dans le courant du semestre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X